Naître avec le printemps, mourir avec les roses ;
Sur l'aile du zéphyr, nager dans un ciel pur ;
Balancer sur le sein des fleurs à peine écloses ,
S'enivrer de parfums, de soleil et d'azur ;
Secouant, jeune encor, la poudre de ses ailes,
S'envoler comme un souffle aux voûtes éternelles :
Voilà du papillon le destin enchanté.
Il ressemble au désir, qui jamais ne se pose,
Et sans se satisfaire, effleurant toute chose,
Retourne enfin au ciel chercher la volupté.

Alphonse de Lamartine

Au revoir Papou, bon voyage...

Again_Coeur

Duo_Bagues

Je reste fidèle aux modèles joliment intemporels de Marie...

Bonne semaine à vous tous !