C'est l'hiver en 2008,quelque part à Paris,
J'ai démarré la voiture, pour échapper à c'temps pourri.
La porte du café tremble encore, devant, la pluie fouette le bitume,
A chacun sa ruée vers l'or, j'accélère à travers la brume.

Puisque mon temps est limité, mes choix doivent être à la hauteur,
C'est une course contre la montre, ou une course contre la peur,
C'est toujours la même chevauchée, on vise la lueur droit devant,
Même si cette quête est insensée,
Je cours pour me sentir vivant...

Calogero et Grand Corps Malade

°*>~.~<*° °*>~.~<*° °*>~.~<*°

Merveilleux album que L'Embellie, dernier né de Calogero...
Et parmi tous les titres, un gros coup de coeur pour L'Ombre et la Lumière...

Bon dimanche à vous !

BO_expo